Compte-rendu du débat sur le PALM du 9 mai 2006

Questions (parfois suivies de réponses !!!), remarques, suggestions glanées lors du Débat public ET MORGES DANS TOUT CELA ?

Que peut faire un simple citoyen face à ce projet ?

  • Soutenir les élus politiques
  • Faire passer son message au Conseil Communal
  • Influencer le comportement des autres du point de vue de la mobilité
  • S’intéresser sur le long terme à l’environnement, à l’espace. Le citoyen devrait concevoir et s’approprier conceptuellement l’espace public. Les réseaux d’espace sont la vie du citoyen.

On parle toujours de l’extension de l’autoroute, du bus 57, on ne parle jamais de l’extension du TSOL en direction de Morges.

  • C’est un projet très ancien qui reviendra sans doute, mais pour l’instant, par souci d’efficacité, il a été décidé de mettre la priorité sur la 3ème voie RER des CFF.

La planification proposée est hautement intéressante, on pourra la réaliser d’ici 20 à 30 ans, il faut compter 15 ans pour l’achat des terrains et l’expropriation. Dans 30 ans, date de l’exécution de ce PALM, il sera dépassé !

La densification ne pose-t-elle pas de gros problèmes ?

  • Le Plan directeur cantonal demande 0,4 ! Ce qui veut dire que, dans les zones non centrales, la villa est remplacée par un habitat groupé, cela amène une présence humaine plus importante.
  • Un exemple plus central : le plan directeur localisé gare sud est en discussion actuellement avec le canton l’espace public doit être amélioré, mais si on veut densifier, il faut élever le coefficient d’utilisation du sol, ce que l’on dit aux promoteurs, vous voulez un ou 2 étages de plus, d’accord, mais à condition de faire un espace public attractif…
  • Le plan directeur cantonal actuel de 1985 prévoyait un développement de chaque commune, il y offrait une possibilité autonome de croissance qui était indépendante d’un plan d’ensemble cohérent de l’agglomération.

Que fait-on pour permettre aux personnes qui ont des idées intelligentes et innovatrices de les développer ? Capacité et volonté de profiter de toutes les nouvelles idées … ?

(Exemple développé à propos d’une méthode pour lutter préventivement contre le bruit)

  • En ce qui concerne le bruit, existent des lois et des réglementations qui fixent le niveau d’acceptabilité du bruit. Des cartes imposent de prendre des mesures de protection.
  • Les CFF ont encore 6 ans pour réaliser des ouvrages de protection du bruit des trains, c’est une obligation.

Quelles sont les zones qu’il est prévu de densifier spécifiquement ?

Quel sera l’impact au niveau du prix du terrain ?

Avez-vous une idée du nombre de contribuables capables de payer le niveau de location atteint par des appartements construits sur ces terrains très chers ?

  • Le projet prévoit les pôles de développement, par exemple autour de la zone des hautes écoles.
  • Les zones constructibles densifiées existent déjà à Morges : Nous avons appliqué ces normes aux Utins, le Moulin, etc ou, p. ex, la zone de l’habitat collectif a remplacé la zone périphérique. Chaque parcelle a un niveau supérieur au niveau du COS et du CUS.
  • A Morges, existent des réserves de terrains, ce qui devrait limiter la spéculation. D’ailleurs dans toute la superficie du PALM, on a vérifié : les capacités d’accueil dépassen t largement la croissance attendue de la population.

Aujourd’hui, le bruit de l’autoroute dépasse les normes, qu’allez–vous faire pendant ces trente ans ?

  • Les architectes doivent réfléchir à des solutions

Comment croire à la réalisation d’un tel projet, alors que le conseil fédéral veut supprimer les subventions : Projet Avanti refusé, troisième voie CFF repoussée à une échéance lointaine ?

Une suggestion : passer cette autoroute sur le lac.

Plaçons-nous dans la vraie perspective, la démographie, la population de la Suisse a passé de 4millions à 7 millions, elle passera à 10, 20 millions ; l’agglomération compte aujourd’hui 300’000 habitants…

Le but du débat de ce soir est de sensibiliser tout le monde

Désolé, les commentaires sont fermés pour cet article.

Conception et réalisation Sur Mesure concept