PARKING SOUS LES QUAIS

Conférence de presse de la Municipalité quant au « parking sous les quais »


Paru dans 24 Heures et le Journal de Morges :

J’ouvre le dialogue, vous pouvez vous exprimer directement sur notre site. Question :

Etes vous favorables à cette variante en rapport à la précédente ?

Pour nous donner votre avis, cliquez sur l’article dans *Actualité* et exprimez-vous dans le formulaire au bas de page

2 Responses to PARKING SOUS LES QUAIS

  1. Je suis fermement opposé à ce projet, qui semble totalement déconnecté de la réalité historique. Le secteur prévu est plus ou moins zone archéologique, ne serait-ce que parce que l’on est en limite immédiate de la vieille ville et que l’ancienne église médiévale, disparue, se trouvait sous la place actuelle. La profonde excavation de ce sol relativement peu ferme, en bord du lac, pourrait créer de sérieux dommages au temple. Rappelons que ce bâtiment prestigieux est établi sur des milliers de pilotis et que la première façade du temple s’est effondrée au moment de la construction!
    Dans ce projet de parking proposé, on imagine en outre un surcoût important en raison de la proximité immédiate de la nappe lacustre, dont le voisinage peut faire craindre des problèmes d’étanchéité.
    On pourrait mettre bien plus de voitures dans un garage souterrain à plusieurs niveaux qui serait creusé au Parc. Cette zone, bien moins sensible du point de vue archéologique et statique, offre d’ailleurs déjà un parking et bien plus de facilités à la circulation que le secteur étroit et étriqué au voisinage du temple. Bon courage à l’ASM pour contester ce projet!

  2. Les craintes de M. Bissegger sont fondées. Du côté des Verts – dont je suis – on se demande si vraiment ce parking diminuera le trafic au centre de Morges.
    Le parking au Parc des Sports nous convainc en tout cas bien davantage. Vu la taille de Morges, est-il vraiment indispensable d’en construire un second sous les quais ? (le Parc des Sports est à 5 minutes du centre ville !) Les longs travaux ne freineront-ils pas, tant le tourisme que le commerce ? Les commerçants, qui lors de la consultation réclamaient à grands cris ce parking sous les Quais, ne s’en mordront-ils pas les doigts lorsque dégoûtés par les travaux, leurs clients auront pris l’habitude – pas forcément réversible – d’aller « chalander » ailleurs ?
    Autant de questions sans réponses, qui s’ajoutent à celles de M. Bissegger…

Conception et réalisation Sur Mesure concept